D1B – J5 : Fusillade à St Philbert

Ça y est le jour fatidique est arrivé, chacun arrive avec sa petite voiture, dans la salle des St Philibertines nommée Barcelone, tous les ingrédients sont déjà réunis : Musique de fond, service d’accueil 3*** de nos adversaires, les supporters, la marijuana (oups). De quoi nous échauffer dans les meilleures conditions, enfin presque…“Pas d’argent, pas de balle plastique” selon un philibertain, nous n’avons d’autres choix que de jouer en balle celluloïd.

 

Pour éliminer le groupe de gangsters asgennien qui a  précédemment causé des ravages, il leur fallait sortir l’artillerie lourde…

“Le capitaine de St Philbert PLACARDE la feuille de rencontre sur un poteau”, on y voit :

L’artillerie LOURDE de St Philbert :

1480 / 1479 (dit l’ancien gros numéro 869) / 1234  

956 (dit de l’extrême gauche) / 1141 (dit l’espion, ou celui qui s’entraîne à l’ASGEN 5 jours avant le match) / 1304

 

L’artillerie “lourde” de l’ASGEN:

1328 (Guillaume)/1286 (Mika)/ 1071 (Lucas)

1183 (JM)/1048 (Vincent)/ 904 (Alexandre)

 

“Oo On s’est trompés de division! On fait face à une équipe de pré-régionale!!” s’exclama l’un de nous… 750 points de différence entre les deux équipes, un écart aussi abyssal que ma… le classement d’Anaïs (Nous aussi on t’aime Anaïs 🙂 ).

Comme le dit si bien un grand sage “Pour bien commencer, il faut toujours inscrire le premier but”, ainsi, c’est Alexandre qui se charge d’inscrire le premier point pour l’ASGEN, net et sans bavure en 3 sets. Mais la réplique est aussitôt renvoyée, c’est Lucas qui en fait les frais sur le 1480, en 3 sets également.

1-1, On pourrait croire que la rencontre allait évoluer sur un score serré…

C’est sans compter sur l’intervention de JM VS Teddy l’espion, pas de round d’observation, les deux joueurs déploient leur patte gauche préférée jusqu’à la belle, 9-4 pour JM puis 9-5..6, un temps mort/service loupé, et l’abnégation de Teddy lui permet de recoller puis de gagner le match 12-10 (malgré 2 balles de match obtenues par le capitaine..).

Un coup dur car la suite c’est l’arrivée de la tornade ZEUS qui ravage toute l’équipe, ce n’est pas 1, ni 2, mais bien 8 points qu’ils prirent à la suite, telle une équipe de Barcelone submergée par des Qataris. Non sans rappeler le nom de la salle dans lequel ils jouaient (revenez à la 1ère ligne si vous ne saviez plus), ces joueurs n’attendaient qu’une seule chose : LA REMONTADA !!!! *Gilles prêtes nous ta force…(ou ton anti-top!)*

8-1, Au bord du précipice, ce sont 4 matchs qui se gagnèrent pour l’ASGEN, tout d’abord Alexandre (Bis repetita) qui élimina l’espion par 3-1, “Et donc les enfants retenez bien cette leçon, ne faîtes jamais confiance à un Philibertin” disait-il fièrement. Puis Guillaume qui s’empara du scalp 12 à coup de parpaings. Vincent le 9, et le double de A qui gagnèrent en 4 sets face à la pair de 14 (belle performance). L’ASGEN était remonté à 8-5, l’espoir est de nouveau permis, les supporters remplissent la salle, l’ambiance est à son comble!

Mais soudain, un homme pénétra dans l’établissement armé de DEUX Kalachnikov et finissait le travail déjà bien entamé par les joueurs de St-Philbert, il blessa les joueurs de l’ASGEN pour permettre aux adversaires de gagner 13-7 au final. Seuls Lucas et Jean Michel réussirent à battre respectivement les 12 et 9, avec la joli performance de Lucas sans difficultés.

 

Matinée compliquée pour les joueurs de l’ASGEN qui s’attendait à mieux qu’une défaite 13-7, synonyme de non-montée à 95,66% (Il faudrait que la foudre s’abatte sur nos bourreaux du jour pour qu’ils perdent l’une des deux dernières journées).

 

Une autopsie est menée sur les victimes du jour :

Guillaume : Des ampoules sur la main droite, les lattes ont été posées mais il s’est heurté sur des murs (1,5/3,5)

Mika : Le “BOUGE TA GRAISSE FEIGNASSE” n’aura fonctionné que sur le double A (0,5/3,5)

Lucas : Une étoffe du 12 aurait été trouvée sur son corps (1/3)

Alexandre : MVP de la matinée, il a failli emporter la dépouille du 13 avec lui (2/3)

JM : Grosses lésions internes, sort le 9 pour l’honneur (1/3)

Vincent : Même constat, un Vincent en mode 20 centimes qui sortira néanmoins le 9  (1/3,5)

 

La défaite est dure mais l’esprit d’équipe demeure, et le restera jusqu’au bout pour disputer les 2 dernières journées avec panache.

La prochaine journée à domicile face à Clisson.

 

Jean-Michel & Alexandre

2s Commentaires à “D1B – J5 : Fusillade à St Philbert”

  1. Y a de la punchline dans le compte-rendu !

  2. Dommage d’avoir une si grosse équipe dans la poule. Là je crois que la montée est mal engagée. St-Philbert à Vieillevigne peut être en difficulté mais nous on n’a pas non plus le droit de se craquer contre PSM