R3 H – grosse désillusion

Pour cette troisième journée nous présentons enfin notre équipe type : Alain, Anatole, André et Ludovic.

Nous nous sommes déplacés à LA CHEVROLIERE qui, comme les deux premiers matchs, présentait son équipe type (1663, 1594, 1554, 1548). Une équipe homogène, plus forte sur le papier, contre laquelle nous pensions rivaliser.

Malheureusement nous avons réalisé un début de rencontre catastrophique (0 – 4) qui nous a été fatal.  Défaites d’André sur le 1594 (1-3),  d’Alain sur le 1554 (0-3), d’Anatole sur le 1548 (0-3) et de Ludo sur le 1663 (0-3).

Nous nous reprenons avec deux victoires des vétérans de l’équipe : Alain sur le 1594 (3-1) et d’André sur le 1554 (3-2).

Nous gardons ensuite espoir en remportant deux fois un match sur deux: Anatole perd le 1663 (1-3) et Ludo gagne son match sur le 1548 à la belle. Sur les doubles, les deux vétérans craquent à la belle sur la paire (1594 -1554), alors qu’Anatole et Ludo pour leur premier double ensemble gagne à la belle sur la paire (1663 – 1548); félicitations à tous les deux.

Le match nul est toujours possible. Malheureusement, Anatole sans réussite ce dimanche, perd son troisième match sur le 1594 (0- 3) et André, sur un jambe, doit s’incliner à la belle sur le 1548.

Les carottes sont cuites; Alain passe son temps à ramasser la balle dans les séparations contre le 1663 (0-3) et Ludo craque physiquement sur les deux derniers sets sur le 1554 (2-3).

Score final 10-04 pour LA CHEVROLIERE. Notre marge de manœuvre pour le maintien se réduit.

Un Commentaire à “R3 H – grosse désillusion”

  1. Bravo quand même. Il faut dire que depuis le début de la phase, vous avez joué les gros. Maintenant on va rentrer dans le dur contre les adversaires directs pour le maintien.