La PRA assure l’essentiel

rencontre pas évidente pour cette J4 qui voit l’équipe de PRA se déplacer au bout du monde du département, à Chateaubriant, sans son capitaine émérite, Michel, appelé à de plus hautes fonctions.
Nous avions le plaisir cependant de retrouver dans nos rangs un certain Jacques Chollet de retour après 3 longues années sabbatiques. Avec l’appoint d’Arthur Bosshardt, nous nous présentions donc
Erwoan 1329 – Koffi 1392 et Jacques M 1297 en A et Jacques C 1305, Arthur 505 et Alban 1241 en B.
En face 1507 – 1341 – 1317 en A et 865 – 1160 – 1208 en B.
En nombre de points, nous ne partions donc pas favoris.
La rencontre débute pas trop mal pour nous avec la victoire de Jacques C 11-9 à la belle sur le jeune Baptiste 865. Nous virons en tête à la 1ère rotation malgré la perte du double B (Jacques C – Alban) 5-3. La 2ème rotation est équilibrée mais avec le gain du double A (Erwoan – Koffi), nous prenons un peu d’avance et menons 8-5. Nous confirmons à l’arrachée la 3ème rotation pour l’emporter 12-8 grâce à un très gros esprit d’équipe où personne n’a rien lâché.
Il faut dire qu’avec une compo d’équipe plus optimisée, je pense que Chateaubriant était en mesure de nous faire douter jusqu’au bout.
Les resultats
Erwoan : 2+d
Koffi ; 2+d
Jacques M : 2
Jacques C : 2
Alban : 3
Arthur : 0
Bravo à toute l’équipe et principalement à Arthur en plein apprentissage des rencontres séniores et qui mesure les différences avec le championnat jeune. Mais il ne lâche pas et s’accroche bien. Félicitations également à Jacques C qui signe son retour de 2 points même s’il doit encore soigner son toucher de balle. Je ne vais pas oublier bien sûr Alban, auteur d’un sans-faute en simples B, Koffi qui s’est blessé mais en serrant les dents assure l’essentiel, Erwoan, tel que lui-même, accrocheur en diable et moi-même avec un niveau de jeu enfin retrouvé. Je méritais même le carton plein en A malgré un adversaire déstabilisant derrière la table.
Objectif maintien acquis. Maintenant nous pouvons voir venir.

2s Commentaires à “La PRA assure l’essentiel”

  1. On a croisé le capitaine ce matin, qui passait à la salle dire un petit bonjour à la salle. Il n’avait pas l’air inquiet ! Bien joué et bonne fin de phase, avec beaucoup de plaisir, sans pression

  2. el Presidente

    le fair-play aurait voulu, qu’en l’absence de votre capitaine, vous perdiez cette rencontre pour lui signifier l’importance qu’il a dans cette équipe… maintenant il est capable de faire la tête 🙁 et de rester jouer en région ;-))