PR_E : Guillaume à table, les garçons n’en peuvent plus !

Ce clin d’oeil cinématographique pour espérer une meilleure santé à notre leader et de ce fait son retour à la table.

Préambule : je motive mes troupes en prévoyant de prendre le large dès le départ, pour ne pas laisser le moindre espoir à nos adversaires. Erreur d’acteurs, on se retrouve mené 3/0.

Le décor :  sol ciment avec de la poussière, du coup c’est glissant. En plus il y a des faux jours. C’est pour mettre un bémol à ce qui va suivre.

Acte 1  (jusqu’au double de B) :

Après les défaites de Mickaël sur 1405, de Fabien sur 1175 et de Damien sur 1342, les vedettes du film au cachet hollywoodien, entrent en scène :

victoires de Benjamin sur 1244 et de Thierry sur 1399.

C’est alors qu’un figurant, moi en l’occurrence s’incline sur 1150, pendant que Mickaël sur la table d’à côté dispose du 1342. Nous abordons le double avec 1 point de retard, que je remporte avec Benjamin (le jeu d’acteur est plus facile associé à une vedette !).

La fin du premier acte se solde par une égalité 4 à 4.

Acte 2 (jusqu’au double de A) :

Thierry montre le chemin en disposant du 1405, que ne suivent pas les figurants (au cachet insuffisant,  sans doute) et donc défaites de Fabien sur 1244, de Damien sur 1399 et de François sur 1175.

Avec ces 3 défaites de rang le double de A revêt une importance primordiale pour espérer un résultat. Prise de tête pour la composition du double, Mickaël et Damien ont l’habitude de jouer ensembles, mais Thierry joue bien … au terme de la réflexion, nous alignons la paire Thierry/Mickaël,

une paire à ne pas renouveler selon les acteurs et vous l’aurez deviné une 4ème défaite consécutive de plus.

Allons nous tourner dans un film d’horreur ?

Non, grâce à notre final.

Acte 3 : entamé de belle manière par les victoires de Benjamin sur 1150 et de Thierry sur 1342. François, bien que mené 2 sets à 0 (je crois me souvenir d’une menace de rentrer à pied), se reprend et vient à bout du 1244, dans la foulée Fabien insensible à cette menace (c’est lui qui roulait) l’emporte en 3 sets secs sur 1150, tandis que Mickaël et Damien échouaient respectivement sur 1399 et 1405.

Un film d’horreur, non, mais nous avons tourné un soap et au vu de nos prestations le match nul est équitable.  Il est certain qu’il va falloir élever le niveau des 4 garçons qui n’en peuvent plus.

Bilan par ordre d’apparition dans le film :

Mickaël 1 v – D

Damien 0 v

Thierry 3v – D

Fabien 1 v

Benjamin 3v + D

François 1v + D

 

 

 

 

 

 

 

 

3s Commentaires à “PR_E : Guillaume à table, les garçons n’en peuvent plus !”

  1. Très bon résumé…. qui m’a bien fait rigoler…. malgré la morosité de ces derniers temps…. sinon, Françis, nous sommes bien à 10 points, François a mis -D ou +D …. tu en comprendras évidemment la signification maintenant que je te la fais remarquer

  2. ce résumé est un exemple pour toutes les autres équipes … Avec un titre accrocheur comme celui ci … cet article a du être le plus consulté !! … (petite erreur pour le double Thierry/Mickaël ? … vous êtes à 11pts ?) triste qu’il n’y ai pas de photo … ceux qui, comme moi, ont une faible culture cinématographique ne mettent pas toujours un nom sur le visage des acteurs !! (à part les acteurs « bankables » évidement)

  3. GuillaumeG

    Bah alors les garçons ?! On ne peut plus s’absenter tranquillement pour soigner une blessure sans que ce soit le bazar dans l’équipe ? 😉 Malheureusement même si ça commence à aller mieux vous devrez encore faire sans moi pour la prochaine journée. Et cette fois-ci je veux une victoire !!
    Merci pour ce clin d’oeil très sympa !