PR_B Premier match de la phase retour et première victoire.

Premier match de la phase retour et première victoire contre nos voisins du TTCN.

Arrivée de nos adversaires avec au moins 2 têtes bien connues : Yves-Marie Rolland et Henri Colin, qui vont composer le groupe A, complété par le jeune Théo Gautier.

Seulement 2 joueurs en B, que même Jacques ne connaissait pas (il a joué plusieurs saisons au TTCN), Bastien Pinelli et Philippe Teston, des joueurs qui ont repris et pris 300 à 400 points en première phase.

Pour nous, équipe remaniée et bousculée, puisque Pierre et Achille sont partis faire des piges, l’un en PR_A avec Mickaël et l’autre en R.

Mais revenons à notre compo :

Thierry Baudouin – Nicolas Orlowski – Fabien Elineau

Jacques Marin – François Gaudin et le renfort de Bruneau Fechter

Il y avait de la pugnacité et de l’application dans notre équipe ce matin.

Thierry, impérial, fait le plein avec quand même une belle gagnée à 8, pour se défaire d’Henri.

Nicolas, en bon diesel, perd son premier match contre Théo et remporte les 2 suivants.

Fabien, très en verve ce matin, fait le même résultat en disposant d’Yves-Marie à la belle.

Bonne surprise, avec une excellente prestation de Bruno, qui va échouer au bout du bout 12/10 à la belle, sur son premier adversaire et montrer de belles choses.

Jacques, fait ses deux points en étant quand même mené 7/3 dans le dernier set. Après un temps mort judicieux, il oublie ses 3 balles de math gâchées au set précédent et l’emporte 12/10 à la belle.

Tant qu’à moi(François), je retrouve progressivement de bonnes sensations et remporte également mes 2 rencontres en 3/1.

La victoire 16/4 peut paraître sévère, tant les échanges ont été disputés. Il y a eu de la bagarre ce matin et rien ne s’est fait dans la facilité.

Prochain match, avec un déplacement à St Julien de Concelles, sans Jacques qui ira à Angoulême, ni Bruno qui retrouvera son équipe, mais avec les retours de Pierre et d’Achille.

Saint-Julien jouait avec 16 15 12 et 10 10 13(Carbone!) et perd logiquement 12 / 8 contre Presqu’ile, un peu plus fort sur le papier.

Commentaires désactivés.